Marie Ruchat

Originaire de Lausanne, Marie découvre le théâtre très jeune à l’école Diggelmann, puis elle fait un lycée théâtre et deux années d’étude au conservatoire de Genève en section pré-professionnelle. 

En 2006 elle intègre L’ENSATT à Lyon. Depuis 2009 elle travaille entre Paris-Lyon et la Suisse. Elle joue dans plus d’une vingtaine de pièce en Suisse romande entre 2011 et 2022

D’abord elle se fait connaitre grâce au rôle de Léna dans «Léonce et Léna» au théâtre de Carouge et au théâtre des Osses mise en scène par Anne Schwaller puis trois ans plus tard avec la même metteur en scène dans le rôle de Camille dans «On ne badine pas avec l’amour », au TKM. Elle jouera aussi le rôle d’Angélique dans «Le malade imaginaire» sous la direction de Jean Liermier au théâtre de Carouge, spectacle qui tourne en Suisse et en France et qui se reprendra à l’automne 2022 dans le même théâtre. En 2015 elle joue ensuite Le rôle d’Eva dans «Le voyage d’Alice en Suisse» mise en scène par Gian Manuel Rau et elle collabore à nouveau avec ce metteur en scène pour « Schmürtz »de Boris Gian à la Comédie de Genève.

Entre 2015 et 2021 elle collabore aussi avec Omar Porras, Simone Audemard, François Marin, Michel Voita, Nicolas Musin, Raoul Pastor, Didier Carrier, Geoffray Dyson, Claude Vuillemin, Isabelle Bonillo et Frédéric Gérard. En 2021 elle a crée le rôle d’Antigone avec le metteur en scène Benjamin Knobil qui se reprendra au printemps 2023.

Au cinéma elle a tourné avec le réalisateur Jean-Luc Godard dans : «Adieu au Langage » qui a eu le prix du Jury à Cannes en 2014.

Elle tourne aussi régulièrement pour la télévision française et suisse, notamment dans l’émission « 26 minutes » sur la RTS, et dans différentes séries françaises.

Édition 2024

Festival

“Les trois coups”